Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Mipi.fr | 18 novembre 2017

Scroll to top

Top

La banque mondiale et sa "rivale" asiatique ensemble pour le financement des projets communs - Mipi.fr

Magalie

Alors qu’elles sont connues pour être concurrentes, la banque mondiale et la banque chinoise d’investissement dans les infrastructures ont signé un accord afin d’investir dans des projets communs. L’annonce a été faite par les deux banques dans un même communiqué. Les deux banques, comptent investir dans plusieurs projets d’infrastructures en Asie au cours de cette année.

Dans ces projets communs dont le contrôle sera fait par la Banque mondiale, la banque chinoise envisage accorder 1,2 milliard de dollars de crédits représentant une part importante.

« Cet accord marque une avancée considérable visant à œuvrer ensemble pour solutionner les besoins importants d’infrastructures dans le monde », juge, Jim Yong Kim le président de la Banque mondiale dans le communiqué.

57 États membres

La BAII fut fondée en 2015 par le gouvernement chinois pour faire face aux institutions de Bretton Wood et celle-ci dispose en son sein de 57 États membres mais les États-Unis s’en méfient ainsi que le Japon, les deux pays ayant refusé d’en faire partie.

Plusieurs déclarent que cette nouvelle entité est moins rigoureuse sur l’impact social ou environnemental que peuvent avoir des projets qu’elle finance comparé à d’autres banques de développement.

D’ailleurs, le dirigeant de la BAII a essayé de donner une réponse aux critiques en indiquant qu’il est à la recherche de projets qui peuvent être réalisés de façon financière et respectant les aspects environnementaux et sociaux.