Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Mipi.fr | 18 novembre 2017

Scroll to top

Top

Les chefs d’entreprises pourraient profiter d’emprunter maintenant - Mipi.fr

Magalie

Actuellement, le taux moyen des prêts à l’habitat pour les particuliers a atteint son niveau le plus bas. C’est bel et bien le moment d’acquérir un bien immobilier si vous n’en possédez pas. Mais il faut avant tout s’informer sur les taux de crédits aux entreprises.

Hausse des encours des crédits aux entreprises

Les empruntés consacrés aux entreprises affichent une santé de fer, appuyés par une croissance plus soutenue et cette thèse est confirmée par les chiffres. La Fédération Bancaire Française (FBF), a indiqué qu’en avril 2016, l’encours de crédits rassemblés aux PME avait connu une hausse de +2,1 % en une année et s’était établis à 375,8 milliards d’euros alors qu’en février 2015 ils s’étaient fixés à 374,3 milliards d’euros.

Globalement, ce montant sera utilisé pour les projets et l’activité supplémentaire d’un millions de PME. On recense plus de 9 PME sur 10 obtiennent qui bénéficient de crédits d’investissement. Concernant les TPE et les créateurs, les crédits sont toujours dynamiques. Et l’encours est élevé à 244,9 milliards d’euros au 4e trimestre de l’année passe avec une augmentation de 3,8 % sur un an.

Globalement, les banques ont partagé 15,5 milliards d’euros de crédits aux TPE au quatrième trimestre 2015. La hausse de l’encours des crédits réunis porte sur la plupart des secteurs de l’économie, aux activités immobilières, de l’industrie, sans oublier les activités d’appui aux entreprises.

Baisse totale du taux des emprunts depuis 2011.

Pendant qu’une hausse des crédits est constatée, les taux, par contre, diminuent depuis 2011. Au mois d’octobre 2011, le taux moyen des crédits « à court terme » demeurait à 2,5 %, pendant que les crédits « à moyen et long terme » s’étaient fixés à 1 point. Par la suite, ils ont baissé en décembre 2012. Globalement, et sans oublier les crédits à court terme en augmentation entre 2011 et 2013 les taux moyens des emprunts aux entreprises ont baissé pour se retrouver à un montant inchangé.