Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Mipi.fr | 18 novembre 2017

Scroll to top

Top

Ciclade.fr : le site pour réclamé votre assurance vie oubliée ou un avoir quelconque - Mipi.fr

Cédric

Mis en ligne par la Caisse des dépôts, le site Ciclade.fr donne la possibilité aux titulaires de comptes abandonnés depuis plusieurs années ou aux héritiers de pouvoir chercher les fonds oubliés et de faire une réclamation de versement. De nombreux milliards d’euros seraient en déshérence.

Si vous avez une assurance vie ou possédez un compte bancaire abandonné depuis de nombreuses années, vous avez désormais un site qui répondra à vos questions. Un site web créé par la Caisse des Dépôts (CDC) baptisé Ciclade.fr. Ce site internet donne la possibilité de rechercher des comptes ou d’assurance-vie fermés par les banques, compagnies d’assurance et institutions d’épargne salariale car ces comptes n’étaient plus fonctionnels ou personne ne venait faire des réclamations pendant une longue période. Par la suite, les titulaires ou ayants droit peuvent faire une demande de restitution de ces fonds. «Vu que cet argent vous appartient», explique la Caisse des Dépôts sur son site.

30 ans pour faire la demande

La Caisse des dépôts vient ici de créer l’ultime moyen donné aux bénéficiaires afin qu’ils réclament ces fonds qu’ils ont oublié. Depuis que la loi Eckert est appliquée, les banques et les assureurs ont l’obligation de reverser les fonds de ces comptes quand ceux-ci sont clôturés.

Rappelons qu’un compte courant est considéré comme inactif quand plus aucun mouvement n’y est effectué par son propriétaire pendant une année entière. Un produit d’épargne, une épargne salariale, ou encore un livret est considéré inactif au bout de 5 ans.

Concernant un coffre-fort, ce delà a augmenté de 5 ans et donc il est de dix ans désormais. Donc après dix ans sans être actifs, les comptes sont clôturés et les avoirs reversés à la CDC où ils seront consignés pendant 20 ans et elle se chargera de les reversé à l’État de façon définitive si le client n’en a pas fait la réclamation auprès de la CDC.

Ce principe s’applique également aux assurances-vies où les fonds sont réclamés par les ayants droits au bout de dix ans après la disparition du souscripteur et ceux-ci sont versés à la CDC et consignés pendant 20 ans puis reversés à l’État. Actuellement, c’est près de 4 milliards d’euros qui ont été abandonnés dans des comptes bancaires.