Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Mipi.fr | 22 juillet 2017

Scroll to top

Top

« Dieselgate » : Volkswagen risque une amende de 19,7 milliards d’euros en France - Mipi.fr

Morgan

D’après le monde, les moteurs truqués vendus par le constructeur allemand Volkswagen auraient permis à l’entreprise d’avoir engrangé un chiffre d’affaires de 22,78 milliards d’euros.
C’est une révélation du Monde qui a pu consulter l’enquête sur les moteurs truqués.

Décidément, le groupe Volkswagen est loin d’être sorti d’affaire avec l’affaire des moteurs diesel truqués. Une affaire qui empoisonne considérablement ses finances. Pour rappel, le constructeur allemand avait été pincé aux Etats-Unis par association qui avait découvert qu’il servait d’un logiciel truqué pour déjouer les tests d’homologations aux émissions de gaz polluants des véhicules diesel qu’il produit. Cependant, plus de 6 procédures ont été également lancées dans le monde comme l’enquête pénale de la France qui n’arrange pas vraiment la marque allemande.

C’est en octobre 2015 que l’enquête judiciaire lancée contre VW en France a commencé suite à une plainte d’un élu du conseil d’Ile-de-France. Sur cette affaire, trois juges d’instruction du pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Paris ont été choisis en février 2016. Ce sont les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique « Oclaesp) qui ont été désignés pour mener les enquêtes et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Il s’agit d’un procès-verbal élaboré par la répression des fraudes auquel, le Monde a pu accéder. Celui-ci résume tout ce qui est reproché au constructeur aux douze marques et des risques qu’il encoure au pénal. Et une information judiciaire avait d’ailleurs été ouverte grâce à ce rapport pour tromperie aggravée.

Article suivant

This is the most recent story.