Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Mipi.fr | 18 novembre 2017

Scroll to top

Top

Le smic sera désormais éffectif en Allemagne - Mipi.fr

Magalie

leC’est l’un des changements qui a suscité plusieurs débats au cours de ces dernières années, elle demeura comme un des textes de loi les plus important du moment. En fait dès le 1er janvier 2015, l’Allemagne est doté d’un salaire minimum.

Il sera fixé à 8,50 euro de l’heure pour l’ensemble des travailleurs à quelques exceptions surtout pour les apprentis, les chômeurs de longue durée, les stagiaires. Si l’Allemagne a tardé à adopter ce genre d’outil, la réforme a été votée au Parlement à une large majorité et certains sondages confirment que 90% de la population la soutient.

Quelle aurai la forme du salaire minimum

Plusieurs experts sont d’accord sur le fait que le smic va changer de façon profonde le marché du travail. Premièrement parce que le tarif défini aura la même valeur à l’est et à l’Ouest. Vingt-cinq années après la chute du Mur, la persistante limite des salaires devrait enfin être effacée. C’est ce à quoi s’attend le Parti social-démocrate, qui soutient la réforme. Les Allemands qui vivent à l’Est devraient être les premiers à bénéficier du salaire minimum. Actuellement un allemand sur quatre gagne moins de 8,50 euros de l’heure.

Le secteur des bas salaires serait aussi changé par le salaire minimum qui est aujourd’hui occupe un poste sur quatre en Allemagne. D’après une étude menée par l’institut de recherche sur le travail et l’emploi IAB dévoilé en 2013, l’Allemagne est l’un des pays d’Europe qui dispose du plus grand nombre de bas salaires.

En 2010, un quart des travailleurs allemands touchaient un salaire en dessous de 9,54 euros brut de l’heure, un salaire médian soit plus de 7 millions de salariés. D’après les concepteurs de la réforme qui sera effective dès le 1er janvier, le salaire minimum devrait avoir des conséquences sur 4 millions de salariés seulement. Cela concerne principalement des personnes à activité réduite, des femmes, et des employés que n’ont pas de qualification.