Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Mipi.fr | 22 septembre 2017

Scroll to top

Top

L'épargne joue un rôle important dans le financement des retraites futures - Mipi.fr

Magalie

Plusieurs français interrogés considèrent que le système de financement des retraites est désuet et doit progresser, d’après le 5e baromètre de Deloitte sur « Les Français et la préparation à la retraite ». Dans les mois à venir, la durabilité du régime de retraite risque d’être très discuté. Pour l’instant, les avancées sur l’épargne individuelle sont encore insuffisantes et il est nécessaire de combler le manque d’information des français pour qu’ils sachent comment s’y préparer et pour qu’ils soient aidés par les pouvoirs publics en développant système et les méthodes » indique Hugues Magron, Associé Conseil secteur assurances et protection sociale chez Deloitte.

Vu la situation, l’épargne occuperait une place importante dans le financement des prochaines retraites. A la question de savoir s’il faille rendre obligatoire, l’adhésion à une épargne lors d’un contrat individuel mis en place par un employeur, 60 % des français, seraient d’accord. On recense plus de 57% de français (moins de 45ans), qui épargnent régulièrement. Sauf, que les montants épargnés ne sont pas assez conséquents pour satisfaire les besoins futurs, car les français, n’épargnent que 455 euros pour leur retraite. Par contre, ils seraient nombreux à souhaiter que soit créée la possibilité de transférer les fonds d’une banque à une autre sans que le contrat et les avantages fiscaux ne soient changés.